Peut-on faire confiance à l’imam ibn Al Qasim et à l’imam Sahnun ?

Après avoir les biographies des rapporteurs de la parole sur le sadl, de l’imam Malik, posons nous cette simple question :

Pouvons-nous faire confiance à l’imam Ibn Al Qasim et à l’imam Sahnun ?

Ibn al-Qasim :

Abu ’Abdullah ’Abdu’r-Rahman Ibn al-Qasim al-’Ataki (ou al-’Utaqi) grand savant et ascète, le grand savant et Mufti d’Egypte. Il fut un des compagnons de l’Imâm Malik. Il est né en 132 H.
Il fut la source de l’Imâm Sahnun dans la compilation de la grande Mudawwana référence de l’école malikite.
Il était un homme riche mais il a tout dépensé pour la science.
Dans l’école Malikite, il a eu la même position que Muhammad ’ibn al-Hasan ash-Shaybani dans l’école d’Abu Hanifa. Ibn al-Qasim a eu des avis qui ont différé de ceux de son shaykh, Malik.
Ibn Abdul-Barr a dit de lui :” il était un faqih à l’opinion dominante. Il était un homme droit et immuable.”
Il a rencontré Malik après Ibn Wahb et est resté longtemps en sa compagnie (environ vingt ans). Il peut être considéré comme le transmetteur principal de fiqh Maliki avec la Mudawwana.
Il n’acceptait pas les salaires des gouvernants et il disait : ” il n’y a rien de bon dans la proximité des gouvernants.” Il s’était assis avec eux au début, mais il les a abandonné. Il avait l’habitude de considérer qu’avoir un grand nombre de proches compagnons était une forme d’esclavage qui met un qadi en danger de commettre l’injustice et au savant de perdre de son temps.
Asad Ibn Furât a dit de lui: “Ibn Al-qâsim terminait deux fois le Coran entier (deux Khatma) en une journée et une nuit. Une fois, je suis venu à lui et il a délaissé pour la science une Khatma”
Il est mort en 191H/806.

Sahnun :

Abû Saïd Sahnoun Ibn Saïd Ibn Habib Ibn Rabia At-tannoukhî. Sahnoun est son surnom, il s’agissait de le comparer à l’oiseau qui a l’oeil perçant (cet Imâm avait en effet une grande force d’analyse dans les sujets).
Il est né à Kairouan(en Tunisie) en 160 H/777.
A Kairouan, il a pris sa science d’Abî Khârija, de Bahloul Ibn Râshid, d’Ali Ibn Ziyâd, d’Ibn Ghânim, d’Ibn Ashras et d’autres.
Dans d’autres pays, où il a voyagé dés 188 H, il a pris sa science d’Ibn Al-Qâsim, d’Ibn Wahb, d’Ash-hab, de Tulayb Ibn Kâmil, d’Abdellah Ibn Abd Al-hakam, de Sufyân Ibn ‘Uyayna, de Hafs Ibn Ghiyâth, d’Abû Dâwud At-tayâlisî, d’Ibn Al-Mâjishûn, de Matraf et d’autres.
De retour à Kairouan il s’implique à répandre la doctrine de l’imam Mâlik dans tout l’occident musulman. Il a écrit seize volumes de la Mudawanna Al-kubra sur le fiqh maliki.
Il est devenu Qadi en 234H/848-9 à Kairouan sous le gouverneur Aghlabi, Muhammad ibn al-Aghlab.
Il a eu des centaines d’étudiants.
L’imâm Sahnoun disait: “celui qui n’applique pas ce qu’il apprend, sa science ne lui sera pas profitable, au contraire elle lui nuira”
وروي عن سحنون قال : من لم يعمل بعلمه ، لم ينفعه علمه ، بل يضره
Il est mort en 240H/854.
Sahnûn a rapporté le contenu de sa Mudawwana d’Ibn Al-qâsim qui a rapporté de Mâlik.
La Mudawwana de Sahnûn surnommé Al-Mudawwana Al-kubrâ est la première référence de notre école malikite, elle comporte 30200 sujets traités.
Source : http://www.doctrine-malikite.fr/Savants-malikites_a58.html

Le grand savant malikite, Al Qadi Iyad, n’a pas hésitez à publier les biographies de ces deux grands savants dans sa célèbre encyclopédie biographique “Tartib al-Madarik”.

D’ailleurs la célèbre traductrice malikite, Aisha Bewley a traduit ces biographies en anglais :

Ibn Al qasim

Sahnun

Advertisements
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s