Le hadith authentique parlant du Sadl et le commentaire du shaykh Mukhtar ad-Dawdi

Voici un hadith authentique rapportant le Sadl. Ibn Hajar a dit dans Fath al-Bari : « al-Bukhari, Abu Dawud, at-Tirmidhi, Ahmad et Ibn Khuzayma l’ont rapporté. »


Muhammad ibn ‘Amir ibn ‘Atta a dit : « J’ai entendu Abu Humayd as-Sa’idi dire alors qu’il était en compagnie de 10 des compagnons du Messager d’Allah – que la paix et bénédiction d’Allah soient sur lui : « Je suis celui d’entre vous qui connaît le mieux la manière de prier du Messager d’Allah – que la paix et bénédiction d’Allah soient sur lui. » Ils ont dit : « Comment cela se peut-il? Alors que, par Allah, tu n’es pas celui qui a passé le plus de temps avec lui, et que tu n’étais pas non plus un de ses compagnons avant que nous le soyons. » Il a dit : « C’est pourtant la vérité« . Ils ont dit : « Montre le nous« . Il a dit : « Chaque fois que le Messager d’Allah – que la paix et bénédiction d’Allah soient sur lui – se tenait debout pour prier, il levait ses mains jusqu’à ce qu’elles soient parallèle avec ses épaules, puis disait « Allahu Akbar » jusqu’à ce que chaque os rejoigne son emplacement naturel, de manière droite. Puis, il récitait. Puis, il disait « Allahu Akbar », et levait ses mains jusqu’à ce qu’elles soient parallèles avec ses épaules. Puis, il s’inclinait en plaçant ses paumes sur ses genoux. Puis il mettait son dos bien droit (pendant l’inclinaison) sans baisser la tête ni la relever. Puis il redressait la tête et disait : « Allah entend celui qui Le loue ». Puis, il levait ses mains jusqu’à ce quelles soient toutes deux parallèles avec ses épaules. Puis, il disait « Allahu Akbar. » Puis, il tombait au sol, et étendait ses bras loin de son corps. Puis, il levait la tête, pliait sa jambe gauche, et s’asseyait dessus en écartant les orteils de ses pieds quand il tombait pour se prosterner, puis se prosternait, et disait « Allahu Akbar ». Puis, il se redressait, pliait sa jambe gauche, et s’asseyait dessus jusqu’à ce que chaque os retourne à son emplacement. Puis, il faisait dans même dans l’autre (rak’at). Et quand il se relevait des 2 rak’ats il disait « Allahu Akbar », levait ses mains jusqu’à ce qu’elles soient parallèles avec ses épaules de la même manière qu’il avait fait le takbir au début de la prière. Puis, il continuait dans le restant de sa salat, jusqu’à la prosternation contenant le taslim, laissait sortie sa jambe gauche, et s’asseyait en s’appuyant d’un côté sur sa (fesse) gauche. » Ils ont dit : « Tu as dit la vérité. C’est ainsi qu’il priait – que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui. » »

Cette version du hadith est rapportée par Ahmad dans son Musnad, par Abu Dawud et at-Tirmidhi dans leurs Sunan. Al-Boukhari rapporte une version plus courte dans son sahih.
L’emplacement naturel des bras et des mains est le long du corps, pas repliés l’une sur l’autre. Et on ne peut pas dire que les bras d’une personne sont droits s’ils sont repliés sur son corps. Pourtant quand Abu Humayd a fini sa description de la prière du prophète, tous les compagnons ont dit : « Tu as dit la vérité. C’est ainsi qu’il priait ».

 

Le shaykh Mukhtar ad-Dawdi a dit en commentant ce hadith :

« Et si le Prophète – que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui – priait en plaçant sa main droite au dessus de sa main gauche, les dix compagnons auraient réprimandé (Abu Humayd) pour l’avoir omis quand il a dit : « jusqu’à ce que chaque os rejoigne son emplacement naturel », car l’ego des gens a tendance à faire preuve d’ardeur pour signaler l’erreur d’un provocateur quand il leur lance un défi. »

Advertisements
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Le hadith authentique parlant du Sadl et le commentaire du shaykh Mukhtar ad-Dawdi

  1. ibn charef dit :

    salam alaykoum, baraka Allhou fikoum pour toutes ses informations,jevoulais savoir si vous aviez les numeros des hadiths pour pouvoir argumenter plus facilement, jazakoumoullah kheyra.

    • darralhikma dit :

      wa alaykoum salam wa rahmatoullah wa barakatou,

      Pour avoir les numéros des hadiths, il faut faire une recherche sur le blog à travers les différents articles.

      Il y a par exemple, un article en arabe regroupant tous les hadiths et récits des Compagnons et Tabi’in rapporté par Ibn Abu Shayba r.a.

      Concernant le hadith cité ci dessus, Abou Dawoud r.a. le rapporte dans ces Sunnan, dans le tome 1 et à la page 194.

      Wa Allah oualam

      Wa salam

  2. Muhammad Gando Jalloh dit :

    Merci pour ces explications. Mais en faisant une remarque tous ceux qui prient avec les bras long du corps (SADL) ne lèvent les bras qu’une seule fois dans toute la prière, or il est dit dans ce hadith qu’à chaque raka’at ou à chaque fois que le Prophète Muhammad (Paix et Salut sur Lui) se relevait de l’inclinaison (roukou’ou) relevait les mains jusqu’aux épaules. Barak Allahou fîkoum.

    • darralhikma dit :

      Assalamalaykoum wa rahmatoullah wa barakatou,

      Ce hadith est juste une preuve AUTHENIQUE que le Sadl est bel et bien une sounna, rien de plus. Les autres gestes mentionnés dans ce hadith, concernent d’autres débats entre fuqaha des 4 écoles sunnites.

      J’aimerai aussi rappeler que ce hadith n’est pas l’unique preuve du Sadl.

      Al-hamdoullilah, la divergence est une miséricorde!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s