Le sadl mentionné dans le livre « Précis de Fiqh Malikite à la lumière du Coran et de la tradition prophétique. » de Corentin Pabiot

Le sadl mentionné dans le livre « Précis de Fiqh Malikite à la lumière du Coran et de la tradition prophétique. » de Corentin Pabiot

Dans le livre de fiqh malikite écrit par Corention Pabiot (Diplôme de l’université d’Al Azhar au Caire et d’Abou Nour é Damas), l’auteur suivant le rite Chaféite, dit en page 119, dans la partie « Les actes vivement recommandés dans la prière (sunna) » :

« – de laisser pendre les bras le long des flancs dans les prière canoniques. Le fidele veillera à ne pas bomber le torse exagérément, car le faire serait contraire a l’humilité. Ceci étant permis de poser la main droite sur la main gauche à hauteur de la poitrine dans les prières surérogatoires. Dans les prières canoniques, il est réprouvable de le faire si le fidele vise a s’appuyer dessus ; s’il vise a se conformer à un acte de Prophète « paix et salut d’Allah sur Lui », alors cela est recommandé, y compris dans les prières canoniques, selon l’avis autorise de l’école. ». Fin de citation.

Corentin Pabiot suivant le madhab de l’imam As-Shaféi « qu’Allah soit miséricordieux avec lui » aurait pu ne pas mentionner le sadl et prévaloir l’avis du qabd comme c’est le cas dans l’école shaféite mais au contraire il a préférer faire prévaloir l’avis du sadl qu’il considère comme étant un acte Prophétique, comme il le dit lui-même dans l’introduction en page 6 :

« Ce n’est donc pas un livre de droit musulman comparé ni un livre de fondements du droit que nous avons eu l’intention d’écrire en composant ce précis, mais c’est un livre de droit pratique, c’est-à-dire, un simple exposé des statuts légaux tirés du Coran et de la Sunna suivant la méthode d’exégèse et les principes directeurs posés par l’école malikite ». Fin de citation.

A propos de Corentin Pabiot :

Titulaire d’une licence de droit musulman de la faculté de Damas (Syrie), il a également étudié auprès de Saïd Ramadan El Bouti, et du Dr Mustapha Bougha. Il a également une maîtrise de l’université d’El Azhar (Caire, Egypte).

http://institut.superieur.des.sciences.islamiques.aubervilliers.over-blog.com/

Vous pouvez également vous procurer le livre ici

Advertisements
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s