La traduction anglaise de Riyad al-Salihin par Darr Us Salam : Erreurs ou manipulations ? Un hadith interdisant le sadl ?

H04-Riyad-us-Saliheen-3D

Ceci est un extrait de l’article du Shaykh Gibril F. Haddad : « Salafi » Tampering of Riyad al-Salihin.

Cet article vise à dénoncer les erreurs de traduction de la version anglaise de Riyad al-Salihin qui fut éditée en 1999 par la maison d’édition saoudienne Dar-us-Salam. (http://store.dar-us-salam.com/Eng_Hadith/H04.html ).

Shaykh Abdullah Bin Hamid Ali avait également dénoncé cette manipulation dans sa conférence ‘Why We Differ In Salat?’.

Selon l’article original, il y aurait 21 passages mal traduits et mal interprétés mais dans cet article nous allons seulement nous arrêter sur celui discréditant le Sadl.

Ceci prouve également qu’il est très dangereux d’apprendre seulement dans les livres et sans professeur !

Attention: Évitez cette traduction anglaise de Riyad al-Salihin!

Revue de la traduction de Riyad al-Salihin de l’imam al-Nawawi publiée en 1999 par la maison d’édition Darussalam, Riyad:

Une équipe de rédacteurs en chef et de traducteurs sans scrupules de la maison d’édition située à Ryad, connue sous le nom de Darussalam, a été mandatée pour produire une version anglaise en deux volumes du célèbre ouvrage Riyad al-Salihin de l’Imam al-Nawawi – afin de le distribuer gratuitement aux écoles islamiques à travers le monde – et pour propager l’idéologie « Salafi » aux étudiants musulmans anglophones imprudents. L’idéologie a été transmise dans cette version anglaise, à travers des « commentaires »  insérés dans les chapitres du livre et rédigés par un inconnu « Hafiz Salahuddin Yusuf » du Pakistan, et « révisé et modifié » par Mahmud Rida Murad (1:7).

(u) Le chapitre  338 (2:1294) a été traduit et nommé : «Interdiction de placer les mains sur les côtés durant la Salat » (« Prohibition of placing the hands on the sides during Salat ») (1) alors que la version originale arabe stipule clairement al-khâsira qui signifie «ceinture» ou «hanche» plutôt que «côtés». Cette mauvaise traduction est même ensuite répétée dans le chapitre, puis une troisième fois dans le commentaire. Cette erreur de traduction fait partie de la campagne « Salafi » contre le sadl chez les Malékites, qui consiste à laisser les bras tendues vers le bas au cours de la prière. Aujourd’hui, dans certains endroits d’Afrique du Nord, comme Marrakech, certaines personnes sont payées pour déclarer le Takfir et le tadlîl, au nom de la Sunna, sur ceux qui prient avec leurs bras le long du corps même si cet acte est une Sunna établie!

G F Haddad.

Note :

(1) :Voici le hadith avec la bonne traduction française :

Sans titre

Advertisements
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s