Sur ceux qui ont laisser pendre leur mains dans la Salât [Mussanaf ibn Abi Shayba]

Sadl Adrar Algeria
Voici l’extrait d’un modeste essai de traduction du Mussanaf(1), de l’Imam, le grand Salaf Abou Bakr ibn Abi Shayba  (m.235h) où il rapporte des Athârs d’illustre Salafs montrant qu’ils pratiquaient l’Irçâl ou ce qu’on appelle le Sadl, le fait de laisser pendre ces mains pendant la salât.***

كتاب الصلاة
Livre de la Salât

من كان يرسل يديه في الصلاة

Chapitre : 166 – Sur ceux qui ont laisser pendre leur mains dans la Salât

—-

 

حدثنا أبو بكر قال : حدثنا هشيم عن يونس عن الحسن ومغيرة عن إبراهيمأنهما كان يرسلان أيديهما في الصلاة 


3949 – Nous a narré Abu Bakr qui a dit : nous a narré Hashîm d’après Yunuss d’après al-Hassan et Mughira d’après Ibrahîm :qu’eux deux laissaient pendre leurs mains pendant la Salât.


 

حدثنا عفان قال : حدثنا يزيد بن إبراهيم قال : سمعت عمرو بن دينار قال : كان ابن الزبير إذا صلى يرسل يديه . 


3950 – Nous a narré ‘Affân qui a dit : nous a narré Yazîd ibn Ibrâhim qui a dit : J’ai entendu ‘Amrû ibn Dînâr qui a dit :

Lorsqu’Ibn Zubayr priait, il laissait pendre ces mains.


حدثنا ابن علية عن ابن عون عن ابن سيرين أنه سئل عن الرجل يمسك يمينه بشماله قال : إنما فعل ذلك من أجل الدم . 


3951 – Nous a narré ibn ‘Aliya d’après ibn ‘Awn d’aprèsibn Sirîne qui a été interrogé sur un homme mettant sa main droite sur sa main gauche il a dit :

Certainement, il a été pratiquer cela qu’en raison du sang –pour sa circulation-.

حدثنا عمر بن هارون عن عبد الله بن يزيد قال : ما رأيت ابن المسيب قابضا يمينه في الصلاة كان يرسلها
3952 – Nous a narré ‘Umar ibn Hâroune d’après ‘Abd Allâh ibn Yazîd qui a dit : 

Je n’ai pas vue Ibn al-Mussayib effectuant le Qabd par sa droite pendant la prière, il l’a laissé pendre.


حدثنا يحيى بن سعيد عن عبد الله بن العيزار قال : كنت أطوف مع سعيد بن جبير فرأى رجلا يصلي واضعا إحدى يديه على الأخرى هذه على هذه وهذه على هذه فذهب ففرق بينهما ثم جاء 

3953- Nous a narré Yahya ibn Saïd d’après ‘Abd Allâh ibn al-‘Izâr qui a dit :

J’étais en train de faire Tawaf avec Sa’îd ibn Jubayr, c’est alors qu’il a vue un homme mettant une de ces mains sur l’autre, celle-ci sur celle-là et celle-ci sur celle-là, c’est alors qu’il se dirigea vers lui et les a séparé, ensuite il est revenu.

Note:

(1): Traduit par le frère « SalamùAleykum » d’Aslama

source : http://www.aslama.com/forums/showthread.php/44605-Sur-ceux-qui-laisser-pendre-leur-mains-dans-la-Sal%C3%A2t-Mussanaf-ibn-Abi-Shayba

Advertisements
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s